Etudes de cas : vitrines internet

L’offre commerciale d’Auris Solutions est focalisée sur le but de votre démarche internet, pas sur l’outil (que ce soit le site, FaceBook, twitter ou autre chose). Si vous cherchez des clients, des collaborateurs, des partenaires, … sur internet, notre promesse est d’aller les chercher pour vous ou de vous donner les moyens d’aller les chercher.

Le NuageNous avions étudié sur notre blog les coûts prohibitifs que certaines sociétés faisaient payer à leurs clients pour des sites internet. Déjà à l’époque nous écrivions qu’un site internet simple ne devait vraiment pas coûter très cher et l’économie numérique étant ce qu’elle est, voici aujourd’hui une courte étude de marché qui porte un regard sur trois offres gratuites de sites en ligne.

Les trois offres ont en commun une même approche :

  • une interface relativement simple permettant de créer quelques pages standard à partir d’un modèle choisi parmi un ensemble
  • une gratuité de type freemium, c’est à dire que les sites vitrines sont réellement gratuits mais sont des points d’entrée de gamme et accompagnés de propositions complémentaires payantes (non obligatoires).

La première offre étudiée ici est celle de socieo.com. Cette offre est sans doute la plus simple et elle permet après inscription de créer un site vitrine avec les quelques pages indispensables à l’identification de vos activités sur internet.

Le site permet de créer une vitrine certes très simple mais pas indigente : on peut en effet facilement y insérer une carte google (localisation géographique) ou encore un formulaire.

Le design du site est plutôt réussi et efficace.

La deuxième offre est celle de e-monsite.com. Offre plus complète avec un blog, un forum, un album photo, un annuaire. Nous sommes là un cran au-dessus du site vitrine. Le modèle économique est cependant différent du premier cas, car si la vitrine est bien gratuite, l’éditeur insère des publicités dans vos pages.

Sans être mauvais, le design est un peu moins évolué que celui de socieo.com

Enfin, dernière offre testée, celle de meel.fr (mon entreprise en ligne). Cette offre est de loin la plus complète en terme d’accompagnement avec un soutien du Minefi, d’Oxatis (éditeur), Google et SFR. C’est clairement du « lourd » avec un bon accompagnement pour les néophytes. Cerise sur le gâteau, on vous offre un nom de domaine pour une année complète et une petite campagne adword.

L’interface de gestion du site est un peu plus complexe que les autres produits et le design final est sobre et classique.

Cette solution est donc la plus performante des trois pour un nouvel e-entrepreneur, avec en contre-partie une pression plus intense de l’éditeur de la solution (attendez-vous à recevoir des mails et le support commercial). C’est gratuit, on vous accompagne mais clairement on ne vous oublie pas au cas où vous auriez des besoins monnayables.

Conclusion

Nous avons rapidement présenté trois offres permettant de créer un site vitrine sans débourser un euro. C’est une étape importante de l’économie numérique puisque le coût d’entrée sur internet est désormais nul pour ce qui est des sites les plus simples. Il est à prévoir que ce mouvement se prolongera avec des sites e-commerces d’entrée de gamme qui seront également gratuits d’ici peu de temps (si ce n’est déjà le cas au moment où j’écris ce texte).

Les trois solutions sont intéressantes. La première donne un résultat simple et attrayant, la deuxième offre le plus de fonctionnalités mais au prix de la présence de la publicité, et la dernière est sans doute la plus professionnelle au prix d’une invitation à passer au niveau supérieur.

Il ne vous reste donc plus aucune excuse si vous n’êtes pas présent sur internet. Souvenez-vous cependant que le commerce ne se résume pas à avoir un local, fut-il numérique, mais que c’est un tout cohérent et réfléchi. Le site internet est la porte qui ouvre sur un chemin tracé par votre stratégie numérique.